Ev??nernents historiques ayant influenc?? l’art baroque Assignment

Ev??nernents historiques ayant influenc?? l’art baroque  Assignment Words: 2115

Deux pays du sud-ouest de l’europ??en tentent des voient nouvelles qui font d’eux les pionniers de l’??conomie moderne. Le pourtour et l’espagnol b??n??ficient d’une conjoncture particuli??rement favorable. Elles sont de trois ordres : Causes militaires et religieuses Causes ??conomiques Causes techniques influenc?? l’art baroque boy signaux agacera 12, 2010 17 pages La p??ninsule ib??rique, longtemps occup??e par les marres, se lib??re peu ?? peu de ses conqu??rants arabe-berb??res.

La reconquises est reprise avec l’union des souverains d’ragot et de cisaille (friande d’ragot et ha??ssable de cisaille ; limit?? dans ses ambitions dans la p??ninsule ib??rique, il est contraint de se tourner vers le grand rage ou??r trouver les terres n??cessaires ?? son expansion d??mographique. D’autre part, le besoin en bl?? conduit les souverains de ??lisions ?? commercer avec le marc et les porterais s’installent ?? cette d??s 1415. Ce contexte de la reconquises est domin?? par une volont?? d’apostolat pour convertir ?? la vraie religion les peuples lointains et inconnus.

Don’t waste your time!
Order your assignment!


order now

La chute de constitutionnel (1453) marque la fin provisoire de l’antagonisme qui oppose l’agisse catholique et apostolique romaine aux ??glises autocassables orthodoxes tomb??es sous le joug des Turcs solidifi??es. Seul le Patriarche de moussu ??chappe ’emprise musulmane, mais il doit lutter contre l’invasion des t??tais. C’est donc dans ce cadre que s’inscrit la volont?? d’effectuer la liaison avec le royaume du ?? Pr??tre Jean ?? ; il s’agit en fait de l’ancien royaume d’axons qui a quitt?? la cote d’affaire orientale pour se r??fugier dans les hauts plateaux d??pistions et former le royaume coopte d’abaissaient.

En 1434, le roi sera cobaye acc??de au tr??ne et propose au roi alpines V de contourner les pays musulmans par le sud. Des liens particuliers seront ??tablis entre les souverains porterais et d’abaissaient allant jusqu’ l’envoi, en 1 541 , ‘une force militaire de 400 requerrais. Causes ??conomiques. L’apaisement des conflits internationaux (guerre de Cent ans, lutte entre les maisons de cisaille et d’ragot, etc.. ) et le r??tablissement de l’ordre public (fin de la guerre des deux roses en d’ragot, etc.. Et le r??tablissement de l’ordre public (fin de la guerre des deux roses en engrang??rent, de la lutte des romances et bourguignon en France) constitu??rent des circonstances favorables ?? une reprise g??n??rale de la vie ??conomique. La courbe d??mographique recommence cro??tre, donnant ainsi aux activit??s une pulsion nouvelle. Mais les troubles politiques du oisive si??cle ont apport?? des bouleversements durables ?? l’??conomie d’avant guerre. Les anciens foyers de production ont d??clin?? et de nouveaux se sont ??veill??s ; les routes des ??changes se dont d??plac??es.

La plus grande partie des marchandises provenant d’Orient n’empruntent plus les cols des alpages pour atteindre les villes de foire d’allemande ou de Champagne. La nouvelle route est maritime et relie G??nes et venins ?? long??es et berges par le d??troit de gabarit. De la les marchandises partent vers les villes messianiques (br??me, hamburger, r??gi, etc.. ). Les villes de foire internationales p??riclitent alors que les ports de l’Atlantique (s??visse, ??lisions, envers) prosp??rent. L’emploi des bombardes (artillerie) pendant la guerre de Cent ans a encourag?? la production et la transformation des minerais.

On ne se contente plus d’utiliser les filons superficiels, mais on exploite aussi le sous-sol au moyen de mines articul??es autour d’un puits vertical d’o?? partent des galeries horizontales. Cette exploitation du sous-sol est rendue possible en raison des progr??s techniques qui permettent une ventilation des galerie et l’??vacuation de l’eau gr??ce au syst??me de la bielle-manivelle qui t initiation des galerie et l’??vacuation de l’eau gr??ce au syst??me de la bielle-manivelle qui transforme un mouvement rotatif continu en un mouvement rectiligne alternatif.

La production de minerais de fer, de cuivre, d’argent est multipli??e par cinq dans la seconde moiti?? du s??v??re si??cle. Les techniques bancaire et commerciales se modifient : cr??ation du syst??me des assurances met les armateurs l’abri des al??as de la mer et des attaques des pirates ; la comptabilit?? en partie double facilite les contr??les et les bilans ; la lettre de change ??vite les transferts de fonds t le change manuel des monnaies. Elle favorisent le d??veloppement des formes primitives du capitalisme la mise sur pied de grandes soci??t??s anonymes ?? actions dans la banque et le commerce international.

La reprise d??mographique, l’am??lioration des conditions de vie, l’entr??e d’un plus grand nombre de personnes dans une ??conomie d’??changes ont pour cons??quence une faible couverture des besoins par la production. Il devient donc urgent de rechercher d’autres territoires pouvant fournir les demandes. D’autre part, certains produits de luxe font d’autant plus d??faut que la client??le est plus nombreuse. Les ??pices, la soie, le sucre arrivent au compte- huttes ?? venins et ?? G??nes qui d??tiennent le monopole du commerce avec l’Orient.

Certains affirment que la chute de constitutionnel a ferm?? la route des ??pices et de la sole ; en r??alit?? il n’en est rien, le commerce continue soit par l??sinerai, la Mer Rouge et la c??te des millibars (voie maritime), soit par voie terrestre maritime), soit par voie terrestre ?? travers les plaines d’ukrainien, le acacias et l’Inde. Enfin, les m??taux pr??cieux, l’or qui sous-tend l’activit?? ??conomique, ne sont plus produits en quantit?? suffisante pour r??pondre aux besoins mon??taires.

Les pays ib??riques, n contact avec le monde arabe-musulman par l’interm??diaire du marc ont entendu parler, ?? travers les r??cits du g??ographe bien battue, des immenses richesses de l’Empire songerai de tombeau. Ils vont donc s’efforcer dans un premier temps de trouver une route qui puisse les mettre en contact avec l’Empire songerai, puis de contourner l’affaire pour s’approvisionner directement en Inde et court-circuits le monopole des villes marchandes italiennes. Causes techniques et scientifiques.

Elles sont de trois ordres : g??ographiques, nautiques et navales. La r??volution g??ographique Depuis le femme si??cle apr??s J. C. , tous les savants savent que la terre est ronde. B??d??s le V??n??rable (mort en 736) ??crit dans son trait?? De la nature des choses ?? Que la terre est semblable ?? un globe ?? ; cet acquis n’ jamais subi la moindre contestation de la part de l’??glise. Les Arabes transmettent aux Europ??ens les travaux de l’antiquit?? linguistique : h??r??dit??, retranchent, p??riph??rique de Nic??e, estragon et optimale (??mie si??cle pp.

J. -C. ) qui a fait une synth??se de tous les travaux ant??rieurs. Sa G??ographie est une vaste compilation destin??e l’??tablissement d’une carte du monde connu. Les cartes qui accompagnent l’??dition de sa g??ographie au s??v??re si??cle r??pandent l’id??e que des c??tes d’europ??en, en faisant voile vers l’ouest, on atteindrait facilement l’aise. Les g??ographes arabes (dires – axiome si??cle – et bien battue – oisive si??cle) fournissent d’importantes indications sur l’affaire, la p??ninsule rabique et l’Inde.

D’autre part, ?? la suite des croisades, les Occidentaux entreprennent de grandes exp??ditions en aise dont la plus connue est celle de marc Polo en raison de son Livre des Merveilles dans quel il d??crit les richesses des pays travers??s. La plupart des voyageurs de l’??poque ont laiss?? ours relations de voyages, et c’est gr??ce ?? la compilation de tous ces p??riple que des trait??s de g??ographie voient le jour. Mais les connaissances sont erron??es.

Certains g??ographes, comme l’italien dissonance (1471 ) d??montrent que les donn??es sont fausses. Ceci est d?? au manque de pr??cision des instruments de mesure permettant de faire des relev??s. L’europ??en et l’aise sont d??mesur??ment allong??s vers l’est par rapport au m??ridien de r??f??rence (m??ridien des canaris) ; la distance aise-europ??en par l’ouest s’en trouve donc fortement accrue. AI est donc normal que la ouate vers l’ouest, pour rejoindre chat (chin??) et copains paon) soit consid??r??e comme plus facile.

La carte permet d’abord la conqu??te intellectuelle du monde avant d’accompagner et de guider son exploration ?? les voyageurs, loin de partir vers l’inconnu, ont voulu v??rifier dans les faits l’existence de moi partir vers l’inconnu, ont voulu v??rifier dans les faits l’existence de mondes que la sp??culation intellectuelle avait d’abord suscit?? pour dilater l’univers des mappemondes. L’entreprise de la d??couverte trouve dans la carte un objet conventionnel fond?? sur des principes scientifiques et susceptible d’am??liorations.

Cette r??volution des connaissances g??ographiques se poursuit au suivie si??cle avec la mise au point du syst??me de projection de mercanti qui permet de repr??senter sur une surface plane le globe terrestre. Cette d??couverte facilitera grandement la navigation. Mais en m??me temps que les connaissances g??ographiques augmentent, des d??couvertes techniques importantes r??volutionnent l’art de naviguer. Les instruments de navigation Ces instruments de navigation permettent de s’affranchir de la c??te et de pouvoir naviguer en pleine mer.

Les nouveaux instruments permettent de partir le dos ?? la terre, ailleurs qu’en m??diterran??en. La m??diterran??en est une mer ferm??e ; apr??s quelques jours de navigation en gardant le m??me cap, on est certain de trouver une terre connue). Les navigateurs peuvent s’orienter en pleine mer gr??ce ?? deux instruments : la boussole et l’astrale. ?? la boussole est une invention chinoise apport?? par les Arabes au examine si??cle ; un Italien a eu l’id??e de monter l’aiguille aimante sur un pivot et de loger le tout dans une boite. La boussole permet s’orienter et de garder un cap. Sous Jean AI du pourtour (1455-1495), les math??maticiens du cap Saint-??vincent d??couvrent le moyen de calculer la attitude d’un lie math??maticiens du cap Saint-??vincent d??couvrent le moyen de calculer la latitude d’un lieu quelconque gr??ce l’astrale. On mesure l’angle de l’??toile polaire avec l’horizon et l’on se reporte ?? des tables astronomiques. Malheureusement les instruments de mesure du temps sont encore trop rudimentaires pour calculer correctement la longitude. Le seul moyen employ?? est le sablier de Vingt- quatre heure qui permet de d??terminer approximativement le fuseau dans lequel on se trouve.

Sur un long voyage, il ??tait possible de se tromper de 200 (400 lieues). Avec des cartes sommaires, une boussole et la subtilit?? de faire un point approximatif, les marins disposaient de quelques moyens fiables pour naviguer en haute mer. Les nouvelles techniques navales : un nouveau type de bateau. Les porterais inventent un nouveau type de b??timent, plus trapu que la gal??re et plus fin que la nef : la caravelle, munie d’un gr??ement double (voiles carr??es pour les allures au vent arri??re, voiles latines pour naviguer vent debout).

Le navire poss??de trois m??ts, ce qui permet, avec les nombreuses combinaisons des gr??ements, de pouvoir se jouer des vents et de conserver le cap ; tous est dans la mani??re de manouvre du capitaine. La coque est construite ?? ?? cartel ?? avec des bois ajust??s, bord ?? bord et d’impeccables calfatage, ce qui assure un glissement dans l’eau bien sup??rieur ?? ce que procurait la construction ?? ?? clin ?? c’est-??-dire en bois chevauchant.

L’utilisation du gouvernail d’??tamage facilite la direction sans efforts du navire et lui permet d’emporte sans efforts du navire et lui permet d’emporter des cargaisons plus ??importantes. Cela signifie non seulement que les b??n??fices tir??s de chaque voyage seront plus importants, mais aussi que les exp??ditions pourront ??tre de plus en plus lointaines ?? condition d’emporter affaissement de vivres ou de pouvoir se ravitailler dans les comptoirs.

Une meilleure connaissance de la g??ographie g??n??rale et des routes maritimes au fur et ?? mesure des avanc??es, la mise ?? disposition d’instruments de navigation plus fiables et l’emploi de navires adapt??s ?? la navigation tributaire constituent les conditions techniques qui permettent de se lancer dans l’aventure du grand large. Les navigateurs porterais et espagnols, form??s tr??s souvent par les g??nons, vont mettre ?? profit les courants marins et les vents dominants pour longer les c??tes d’affaire et chercher le passage vers les inde. Les grandes d??couvertes portuaires.

How to cite this assignment

Choose cite format:
Ev??nernents historiques ayant influenc?? l'art baroque Assignment. (2021, Feb 05). Retrieved May 9, 2021, from https://anyassignment.com/history/evnernents-historiques-ayant-influenc-lart-baroque-assignment-47572/